Qu’est-ce que le Yoga ?

Pratiquer est ce qui compte avant tout : « Vous pouvez m’écouter attentivement pendant des heures chaque jour, mais à moins de pratiquer, vous n’avancerez pas d’un pouce. Certaines choses ne peuvent se comprendre sans en avoir fait l’expérience ; il nous faut les voir et les sentir par nous-mêmes » (Vivekânanda).

Le yoga est une des approches utilisées en Inde pour mettre fin à la souffrance et à l’insatisfaction afin d’accéder à la félicité, d’obtenir la délivrance du cycle des renaissances, et d’accéder au salut. Il était à l’origine le fait de quelques individus engagés dans une voie ascétique. Avec les époques, il s’est décliné sous diverses approches pratiques dont l’objectif à terme est toujours de parvenir à la connaissance de soi, comme aboutissement de la méditation.

Aujourd’hui en Occident, le yoga est souvent assimilé au Hatha Yoga, et comporte la pratique de postures, d’exercices respiratoires et une approche de la méditation. Il est surtout appréhendé comme une discipline de bien-être physique et psychique, par certains comme un moyen thérapeutique, parfois pratiqué dans une recherche de sagesse ou de sérénité ou en soutien d’une quête religieuse ou spirituelle.

Le Hatha Yoga enseigné à la FFHY s’inscrit dans le cadre des premières étapes des Yoga Sûtra de Patañjali. Il est pratiqué selon l’approche traditionnelle, c’est-à-dire en s’appuyant sur des techniques expérimentées et codifiées en Inde depuis des siècles. Le yoga, que les professeurs affiliés à la FFHY proposent, peut être pratiqué par tous, jeunes enfants, adolescents, adultes, personnes âgées ; il peut être adapté pour les femmes enceintes, les personnes handicapées… Il est dégagé de toute dépendance vis-à-vis des religions et s’interdit toute pratique thérapeutique.

Diverses approches du yoga

Suivant leurs tendances personnelles, les adeptes choisissent traditionnellement de pratiquer une des approches traditionnelles.
Suivant leurs tendances personnelles, les adeptes choisissent traditionnellement de pratiquer :
  • le yoga classique, décrit dans les Yoga-Sûtra de Patañjali, et appelé ultérieurement Ashtanga Yoga (le yoga aux 8 étapes) ou Râja Yoga (le yoga royal) ; son effort porte directement sur le psychisme et vise à obtenir le silence mental ;
  • le Hatha-Yoga, qui met l’accent sur les postures et la maîtrise du souffle vital et qui se réclame comme étant un des aspects le plus accessible du Râja-Yoga ;
  • le Karma-Yoga, ou yoga de l’action désintéressée, pratiqué dans la vie courante ;
  • le Bhakti-Yoga, centré sur la dévotion ;
  • le Jñâna-Yoga, ou yoga de la connaissance ;

ces approches n’étant pas exclusives les unes des autres.

Fit yogini woman practices yoga asana  Anjaneyasana

Les huit étapes du yoga de Patañjali

  1. Yama : maîtrise, refrènement : non- violence, non-nuisance, véracité, non-vol, continence, non-possessivité
  2. Niyama : disciplines, observances : pureté, contentement, effort ascétique, récitation (de mantra, de textes sacrés), étude personnelle, consécration à Dieu (dépôt des fruits de ses actes en le Seigneur).
  3. Âsana : la posture
  4. Prânâyâma : la maîtrise du souffle vital
  5. Pratyâhâra : le retrait des sens
  6. Dhârana : la fixation du mental, la concentration
  7. Dhyâna : la méditation, la contemplation
  8. SamâdhiPlénitude

Patañjali précise que le succès en yoga ne sera possible que si l’adepte pratique avec assiduité et cultive le désintéressement (dépassionnement).

gdgfjhkgkjg